lundi 6 octobre 2014

Quelques pépites au goût de pomme


Pour faire écho à mon billet précédent, "nous voulons plus de pépites !", concernant les résultats transformés en objectifs, j'ai trouvé quelques éléments illustratifs auprès de Tim Cook, PDG d'Apple.

Une petite précision mérite d'être donnée à ce stade : le mode de management d'Apple, basé entre autres sur le culte du secret et des décisions top-down arbitraires, n'est pas exactement celui qui est défendu sur ce blog. Néanmoins, l'entreprise compense largement ses côtés "sombres" par 1/ l'excellence de ses équipes, y compris de direction, et 2/ sa vision. 

A propos de la vision justement, que nous dit Tim Cook ?
Je travaillais chez Compaq à une époque où l'objectif était de devenir une société pesant 40 milliards de dollars. Eh bien, cela ne motive pas les employés. Ce n'est pas quelque chose qui vous fait dire, lorsque vous vous levez, "je vais gravir la colline jusqu'à 40". Ce n'est vraiment pas ça. Mais changer le monde - voilà une chose pour laquelle on travaille. (source)
Vous aurez relevé, j'espère, l'objectif-résultat consistant à atteindre un chiffre d'affaires de 40 milliards de dollars. Tenir ce type de discours n'a tout simplement pas de sens pour l'immense majorité des salariés, et à juste titre, puisqu'il ne constitue aucunement une vision

A une question posée par un investisseur lors de la présentation des résultats trimestriels, Tim Cook déclare : 
Je me moque de ce satané ROI (return on investment). Si vous attendez que je fasse des choses en me souciant du ROI, vous pouvez sortir de notre actionnariat. (source)
 Certes, il est plus confortable pour le PDG d'une entreprise ultra-rentable de tenir ces propos, que pour un patron de PME en situation délicate, qui ne rechignerait pas à faire entrer un peu de capital frais. Mais là encore, le message est clair : la priorité de l'organisation n'est pas de s'inquiéter du ROI,  mais de faire des produits extraordinaires. Les profits impressionnants* générés par la société sont le résultat de cet objectif. 


* Dernier trimestre en date, Q3 2014 : bénéfice net de 7,7Md$ pour 37,4Md$ de chiffre d'affaires, marge brute de 39,4% ! (source)
Enregistrer un commentaire